Couvert végétal: « il faut trouver d’autres activités aux comunautés… »

Actualités Interviews Reglementations

On va parler de l’impact des communautés riveraines sur le couvert végétal.

Ces populations qui vivent autour des forêts notamment  classées du pays, n’ont souvent pas d’autres alternatives que d’agresser ces paysages pour subvenir à leurs besoins quotidiens.

Une situation face à laquelle, des solutions doivent être envisagées, afin de protéger le patrimoine forestier fortement dégradé ces derniers temps à travers le pays.

On écoute à propos Alpha Omar BARRY, conservateur de la nature, il est le chef cantonnement forestier de la sous-préfecture de tolo à 25 kilomètres de Mamou.

Des propos recueillis par  Idiatou CAMARA

                                                                                 BOB