COP 14 sur la diversité biologique : La Guinée sera au rendez-vous

Actualités Reglementations

L’Egypte accueillera le reste du monde du 13 au 29 novembre prochain. Objectif, évaluer l’état de la mise en œuvre de la convention sur la diversité biologique signée pour rappel en 1992 à Rio de Janeiro au Brésil, lors du « sommet de la terre ».

Il sera ainsi question pour les participants des Etats parties à ces conventions « phares » du sommet de plancher sur les avancées et défis de ces dernières. Il s’agit de la convention cadre des nations unies sur les changements climatiques, la convention sur la diversité biologique et la convention sur la désertification. La Guinée sera présente à cette rencontre du monde environnemental et se prépare déjà.

C’est dans ce cadre que s’est tenue donc hier mardi dans les locaux du programme environnement et développement durable à Coleah, la première rencontre préparatoire sous les auspices du Ministère de l’Environnement des Eaux et Forêts et du Colonel Aboubacar OULARE point focal de la convention en Guinée.

Plusieurs sujets contenus dans ces conventions internationales y seront débattus à savoir l’agriculture durable, les changements climatiques, les Organismes Génétiquement Modifiés, le couvert végétal notamment ses retombées pour les pays participants à partir de l’exploitation de ces ressources.

Pour une participation d’envergure de la Guinée possédant une biodiversité riche tant en matière faunique que végétale, M OULARE Il a présenté les informations relatives aux accréditations, la stratégie de communication à mettre en place et la prise en charge des participants.

Sur le premier point, le Président de séance a rappelé  que la COP14 est « la convention des nations unies sur la biodiversité qui  tient  tous les deux (2) ans une conférence, histoire  pour les acteurs de s’enquérir du niveau d’avancement de la mise en œuvre de ces accords par les pays signataires… ». Il faut préciser que se tiendra la rencontre de « haut niveau » des Ministres des Etats membres de la convention avant le sommet des Chefs d’Etats.

Il poursuivra en informant que plusieurs autres activités parallèles à l’image de la rencontre mondiale annuelle sur le climat sont prévues, notamment des expositions de produits locaux de pays membres, des conférences débats et autres prestations culturelles.

Le protocole de  Carthagène et celui de Nagoya y seront également débattus.

Idi CA